Jango Jack Chien d’assistance – Au jour le jour

L’équipe Akawa a le plaisir de vous présenter Jango Jack, chien d’assistance en formation.
Nous saluons le magnifique courage des parents de Tienzo, qui auraient pu choisir une race subventionnée, mais par amour pour l’American staff, ils ont préféré ajouter un combat supplémentaire à celui qu’ils vivent déjà avec leur enfant.
Afin d’apporter un peu d’aide pour sa formation, qui est très complexe et aussi très coûteuse. Nous faisons appel à votre générosité.
Par vos dons, vous pouvez contribuer à la formation de Jango en tant que chien d’assistance. Vous pouvez directement effectué un don via la page « Jango ».
En vous remerciant de tout coeur.

Et qui sait, peut être que cette aventure permettra de faire changer les préjugés de ces merveilleux chiens que sont les Americans staff.
Ne manquez pas de suivre cette merveilleuse aventure sur ce site, sur leur page facebook ou encore sur l’application Akawa.

Mercredi 13 mai 2015

Joyeux anniversaire mon Jango, mon Minou !

1 an de vie, 10 mois que tu fais partie de notre famille, je suis fière de ton évolution. Ce mental qui te permet d’avancer sans reculer, tu es brave et courageux, prêt à faire face à l’obstacle, tu es déterminé et attentif à ton environnement. Ce regard si expressif et attendrissant que tu as, ces grosses pattes qui manque souvent de délicatesse montrant une force pas encore maîtriser, ce corps très osseux qui montre que tu es solide et fort …

Je suis fière du travail accompli, du lien qui te lie à ton petit maître, du bonheur que tu as apporté à notre foyer …

Joyeux anniversaire mon bébé chien ainsi qu’à ces 11 frères et sœurs ! 1p

Mardi 12 mai 2015

Jango Jack, ce compagnon si fascinant …

8h du matin, ma fille m’alerte que les poules sont devant notre maison donc échappées de leur enclos.
Je décide de sortir avec Jango pour les remettre au poulailler, une tache qui ne s’annonçait pas des plus faciles pour moi !
Et la Jango m’a bleuffé ! Il a levé les poules et les a rabattu une par une dans le poulailler, en faisant des blocages lorsque celles ci changeaient de direction. Je n’ai eu qu’à donner des ordres distincts et clairs, le diriger et ouvrir le poulailler !

Les 3 poules et le coq sont rentrés au bercail malgré je pense une sacré peur de Jango !

Jango Jack, amstaff d’un an, pesant 27kg, a réussi à passer au delà de son instinct de prédateur ! Il m’a fasciné …

Photo au moment où il cherchait une poule rousse 1o

Lundi 11 mai 2015

Des nouveaux voisins pour Jango !
Le voilà ravie de pouvoir courir auprès de ces dames !

Niveau éducation, il trouve enfin son placement et les absences commencent à rentrer … Reprise de l’éducation au club samedi après deux semaines de repos 1m

 

Jango est bien plus qu’un chien de compagnie !
Il est chien de berger, de garde (une vraie alarme), thérapeute, confident, assistant médical.

Il est un atout dans la vie …

Il veille sur son maître !

(Il m’a fait une belle absence de 30 secondes ! Certains qui le connaissent bien sauront que en ce moment c’est un miracle qu’il reste en place !) 1n

Jeudi 30 avril 2015

Jango, mon héros encore et toujours…

Cette nuit, réveil à 4h du matin par Jango qui aboie. Je le retrouve debout sur le lit de Tienzo, il entame un petit manège de descendre du lit, se coucher, remonter, aboyer. Je reste présente car son étrange comportement m’intrigue.
Au bout de 15 minutes, dernier aboiement et début d’une crise d’épilepsie pour Tienzo.

Grâce à Jango j’ai pu être presente et donner le médicament à temps.

Merci mon brave Loulou 1l

Lundi 27 avril 2015

Voir ce sourire sur son visage, reflet de sa joie de vivre juste parce qu’il est avec « Son Jango », c’est une victoire face à l’autisme, une récompense pour notre combat …

La route est longue et semée d’embûches mais ensembles ils iront plus loin … 1k

Dimanche 19 avril 2015

Hier éducation, Jango fidèle à lui même, toujours à travailler les absences et le placement. La mise au pied placée commence a rentrer.
Une fois les bases totalement acquises, il est vu avec l’éducateur pour lui faire des diplômes, tels que le TAN et le CSAU.

En attendant il profite du soleil avec ces compagnons et les enfants 1h

Jeudi 16 avril 2015

Quelle chaleur ces derniers jours ! On en a profité pour bosser en fin de journée.
Nous travaillons les ordres de base, la mise au pied bien placé, on lui apprend à ne plus prêter attention aux balles et jouets, ni à la nourriture « humaine », on travaille également les absences.
Il y a encore beaucoup de travail à faire mais à 11 mois c’est déjà bien.

Une photo de Jango en statique, un bon gros pépère de 11 mois 1e

Les jours où rien ne va plus et que je me sens désespérée et inutile.
Les jours où la force de combattre semble m’abandonner et que je ne me sens plus capable de continuer.
Ces jours là, je te regarde et je me rappelle les combats auxquels tu es confronté à chaque moment de ta vie pour essayer de donner un sens à notre monde.
Je me rappelle que tu comptes sur moi pour te battre à tes côtés et t’encourager.
Je me rappelle que toi, tu n’abandonnes jamais.
Ces jours où plus rien ne va, je me dis: « Si mon enfant peut le faire, alors moi aussi je le peux … ».

Petit à petit,
Tu grandis,
Petit à petit,
Tu fais ton nid,
Mon bébé tu avances,
Comme un champion,
Tu saisis ta chance,
Avec Jango a tes côtés,
De la vie tu vas profiter,
En gagnant en autonomie,
Ensembles tout vous sourit.

Ta maman qui t’aime 1f

Je sais que cela n’a rien à voir avec Jango, mais comme beaucoup de monde j’ai suivi l’actualité et l’affreuse histoire de la petite Chloé.
En tant que maman, je suis profondément touchée, je n’ose imaginer ce que vis la famille, la peine, la douleur et la haine …

Alors un hommage à cette jolie princesse, et du soutien aux proches … 1g

Vendredi 10 avril 2015

Aujourd’hui promenade en ville, on a sorti la go pro  😉 1b

La go pro a intrigué les gens dans la rue, mais au final je n’ai eu que des compliments même par des personnes effrayés par cette race, on l’a même pris en photo et on n’a fait que me suggérer de contacter la presse pour un reportage afin de montrer que ces chiens ne sont pas ce que l’on fait croire … Jango a été plus qu’au top, un comportement exemplaire que je ne peux qu’admirer  😀

(Jango en profite pour faire un tour sur la plage arrière lorsque je m’arrête sur un parking ! ) 1c

L’habit ne fait pas le moine …
L’American Staff est encore mal connu, victime des médias, d’une mauvaise réputation, d’une mauvaise image (la muselière n’arrange rien !), mais ce sont des chiens pleins de ressources, très polyvalents.
Leurs capacités ne sont pas assez exploitées, ils font d’excellents chiens de famille, de travail, d’assistance et de régulation. Têtus mais très intéressants à travailler.

Il ne faut seulement éduquer le chien, il faut éduquer le maître et également les enfants …
Apprendre les méthodes d’éducation, les signaux d’apaisement et les codes canins.
Chez nous, les enfants apprennent le respect des animaux, les signaux d’apaisement (les simples) sont travaillés sous forme de planchettes de pictogrammes.

Changeons notre regard …

En photo, Imira (chienne de sport) et notre jeune fils Elyo. 1d

Jeudi 9 avril 2015

Jango, mon héros…

A 6h45, réveillé par les aboiements de Jango, celui ci était assis devant la porte de la chambre des enfants. J’ouvre donc, et la il me devance ( peu normal puisque Jango a appris à passer toujours derrière nous lors d’un passage de porte) donc c’est que quelque chose n’allait pas … Et en effet, Elyo était en pleine détresse respiratoire du a sa maladie … Aérosols en panique et prise de constantes …
Une fois la crise gérée, Elyo a pu reprendre une respiration normale émoticône smile.

Pour se détendre de sa matinée, vers 11h, Jango s’est invité chez nos voisins (qui habitent a 600 mètres de chez nous) pour prendre l’apéro avec eux ! Il fut félicité d’être aussi gentil et bien éduqué …

Un super chien ce Jango 1a

Mardi 7 avril 2015

Une journée avec un grand soleil, nous en avons profité pour faire travailler les chiens. Au programme marche en laisse avec un enfant, Tienzo ne voulant pas décoller de ces jouets, c’est Elyo qui a travaillé avec Jango et ma fille Milla avec Imira. Jango a très bien respecté en marchant à une allure adaptée à celui qui l’accompagne, ne tirant jamais malgré l’envie d’aller courir dans le terrain, il s’assoit à chaque arrêt. Elyo a deux ans et a pu promener Jango tranquillement pendant 10 minutes.

Après ce moment de travail léger, moment de détente entre jeunes !

jan13

jan14